Le Train

« Ben, un train est un train. Pourquoi t’en fais tout un plat? »
Parce que toi petit Français, tu es à 1000 lieux de te douter de la différence que cela représente avec notre réseau.
J’étais comme toi, à pester contre les retards de 10-30 minutes, les prix exorbitants et le service déplorable. Oui parce que c’est globalement ce que l’on reproche à notre chère SNCF.

Et bien, j’emprunte le réseau britannique tous les mois, voire plusieurs fois par mois. Et je peux t’assurer que c’est une véritable peine et que je retire ce que j’ai pu dire à propos de la SNCF.
Non, la SNCF n’est pas en retard à chaque fois, les trains sont majoritairement à l’heure (et s’ils sont en retard c’est rarement une défaillance technique mais plus souvent une personne sur les voies si tu fais bien attention aux annonces, ou s’ils sont en retard, c’est rarement un gros retard). Non, on ne manque pas d’info (c’est juste que les Français sont trop curieux et veulent en savoir trop) et non les prix sont tout à fait raisonnables (la plupart du temps et si tu t’y prends à l’avance – mais tu ne peux pas t’en rendre compte si tu n’as jamais pris le train dans un autre pays).

En France, nous n’avons aucun point de comparaison, donc on râle sur ce que l’on a. En même temps, on râle sur tout. Même ce qui fonctionne bien. C’est le propre du Français.
Attention toutefois. Je trouve que le Français est râleur, que cela lui porte une mauvaise réputation certes, et qu’il râle parfois un peu trop pour pas grand chose (l’augmentation de quelques euros sur le pass Navigo m’avait fait beaucoup rire, sachant que 50% est pris par l’employeur en plus… Oui, les Français devraient râler de façon plus réfléchie. Cependant! Notre système et nos services sont bons parce que nous avons longuement râlé pendant des décennies pour qu’il soit à ce niveau. Et que nous continuons de râler pour le maintenir à un niveau acceptable (voire bien plus), voire même que nous le poussions à s’améliorer. C’est grâce aux Français râleurs que le système est bon. Mais notre image à l’extérieur en est grandement dégradée.

Au Royaume-Uni, la privatisation des lignes existe depuis bien longtemps. Et c’est aujourd’hui la question en France. Lorsque le Royaume-Uni a privatisé ses lignes, le gouvernement a laissé carte blanche et a stoppé tout contrôle. Le service s’est énormément dégradé, sans aucun retour en arrière possible aujourd’hui. Les Britanniques ont d’ailleurs averti les Français à ce sujet pendant les grèves.
Il n’existe pas une seule compagnie mais des dizaines. Certaines œuvrant au niveau national et/ou régional. Il n’y a aucune concurrence des prix car peu fonctionnent sur les mêmes lignes. La concurrence n’existe quasiment pas, les prix sont réellement exorbitants et les trains sont incroyablement vieux (oui j’envie le TGV et le Corail).

Pour te donner une idée, un Paris-Grenoble c’est 3h de train en moyenne et c’est un axe très emprunté. Si tu t’y prends au moins un mois à l’avance tu t’en sors pour 150€ avec des horaires confortables, en partant le vendredi après le boulot et revenant dimanche soir; de quoi profiter du weekend. Et encore, j’ai pris large, car si tu es sûr de ton coup, tu prends des billets non échangeables et je suis certain que tu t’en sors pour 100€…voire moins!
Tu voyages dans un TGV, avec des sièges confortables. Bon, par contre, pour le wagon-bar, faudrait qu’on gueule un peu, c’est toujours aussi cher et pas bon.
Et le risque de retard est faible.
Et je ne prends pas en compte non plus tous les programmes de fidélité! Ni les Oui Go entre certaines villes (mais ça ne marche pas dans mon exemple car Grenoble n’est pas encore desservie).

Au Royaume-Uni, lorsque tu t’y prends a l’avance, sur l’un des trajets les plus empruntés du Royaume-Uni: South Wales-London, c’est 120€…minimum. C’est-à-dire non échangeable, non remboursable. Pour 2h15 de train (et souvent c’est 2h45-3h). Donc si tu as un trajet à prendre rapidement, ben ça monte vite à 200€, quand il y a encore de la dispo.
Les trains sont vieux, mais commencent à être remplacés par des nouveaux. Youpi ! Ah oui mais non… Comme pas de concurrence, l’opérateur a tout simplement reconfiguré les wagons pour mettre plus de sièges. Et les nouveaux sièges sont horribles! Impossible de rester assis plus de 30 minutes désormais…
Les retards sont très fréquents, les annulations de réservation de siège aussi, les changements de quai et de wagon… et les suppressions sont monnaie courante.
Mais, pas comme la SNCF, qui a une politique de protection des voyageurs, et qui peut te rembourser ton ticket ou te donner une compensation selon certains critères, au Royaume-Uni, ben tu peux émettre une plainte si tu veux. La compagnie s’en fout ! Ben oui, en même temps si t’es pas content, tu vas faire quoi?! Tu ne tourneras pas vers la concurrence, il n’y en a pas !
« Ben prends le bus alors ». Oui c’est moins cher, mais c’est 5h tout de même (s’il n’y a pas de bouchons a Londres…lol)
« Ben prends l’avion alors! » Oui, mais le temps d’aller à l’aéroport et d’aller de l’aéroport au centre-ville, ça revient au même temps…5h.
Alors, non, tu n’as pas trop de choix. Techniquement, pas de concurrence directe non plus avec la SNCF. Mais au moins, elle a mis en place une politique de compensation et remboursement qui fonctionne réellement.

Et quand un problème majeur est annoncé, la SNCF déploie une armée de conseillers postés en gare pour orienter les passagers.
Au Royaume-Uni, tu attends. Tu fais attention aux annonces. Mais tu y fais vraiment attention! Le mec au micro te sort des « il se pourrait », « peut-être que »… Rien de bien rassurant. Lui-même ne sait pas! Et il en ri parfois… Il te donne les infos, ou les rumeurs, quand il les reçoit, donc les rectifications sont monnaie courante, aussi!

Tiens, en t’expliquant tout ça, j’ai un souvenir qui me revient en mémoire, et qui te montrera la qualité de services que l’on bénéficie en France, et l’imbécillité de certains Français (minoritaires certes mais pas si caches que ça).
J’étais dans un train et la contrôleuse demande les tickets à un couple. Les 2 tendent leurs tickets. La contrôleuse valide le ticket de la demoiselle et demande poliment la carte de fidélité au jeune homme car son ticket bénéficiait d’une réduction liée a cette carte. Celui-ci lui répond sèchement qu’il ne l’a pas car il l’a oublie.
La contrôleuse, professionnelle, lui répond en lui rappelant la règle et qu’il a été explicitement expliqué sur le site internet ou la machine, que la carte devait être présentée avec le ticket. Par la suite, elle lui demande donc, toujours poliment, sa pièce d’identité. Et ce client a perdu les pédales en s’emportant injustement, et insultant copieusement la contrôleuse, la SNCF et le système. Bref, je te donne pas les détails, on a TOUS déjà vu un client comme ça. Même sa partenaire était gênée et lui a demandé de se calmer à plusieurs reprises.
La contrôleuse n’a pas perdu ses moyens, et a attendu la fin de la longue tirade colérique et tragique de cet imbécile, pour lui rappeler la 2nde règle: elle a besoin de la pièce d’identité pour retrouver la carte de fidélité dans son logiciel. Je passe encore une fois les détails (et les insultes), celui-ci lui donne, en râlant dans sa barbe encore une fois, après avoir refusé plusieurs fois. La contrôleuse trouve la carte de fidélité et conclue brillamment en lui expliquant qu’oublier sa carte, ça arrive. C’est humain. Et que la SNCF comprend cela et a même développé un système pour la retrouver dans le logiciel des contrôleurs avec seulement le nom et la date de naissance du client. Évitant ainsi de régaler le client d’une amende.
Donc cette contrôleuse a pris de son temps, pour réparer l’erreur de ce client! Alors qu’en soit, elle n’est en aucun cas oblige de le faire.

Certes, cette situation n’est pas à généraliser. Ces abrutis sont minoritaires, même si, bizarrement, on en a tous rencontré plus d’un dans notre vie… Qu’un contrôleur sec et peu aimable, ça arrive aussi. Toutefois, le système est bon, on se doit de l’avouer!
Encore une fois, au Royaume-Uni on ne dispose pas de ce service. Si tu oublies ton ticket ou ta carte de fidélité (bon courage pour en trouver une convenable avec toutes ces compagnies privées par ailleurs) et bien tu paies ton billet au prix dernière minute + une petite amende. Sur place. La note doit être super salée.

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.