L’Ecole D’Anglais

L’école d’anglais est une super idée pour s’intégrer. Vraiment, je te la conseille carrément. Peu importe l’école. Je pense qu’elles se ressemblent un peu toutes. Ne regarde pas les avis sur Internet (Google, etc.) parce que c’est carrément truqué par les écoles. C’est un vrai business dans les grandes villes. Rapproche-toi des expats dans les groupes Facebook, etc., pour dénicher des avis et trouver le rythme/cursus/environnement qui te convient le mieux.
L’école coûte chère et n’est pas abordable pour tout le monde. Mais elle présente de nombreux avantages pour t’intégrer:
– Des cours selon tes besoins (le soir uniquement, la journée, la demi-journée, le weekend)
– Parfois des hébergements partenaires (tu sais où dormir dès le 1er soir sans réserver un Airbnb)
– Les hébergements partenaires sont souvent partagés. Tu rencontreras d’autres élèves. Idéal pour se faire des amis.
– L’école est remplie de gens comme toi en fait. Étrangers, excités par l’expatriation, qui ne te jugeront pas sur ton niveau de langue car ils sont dans le même cas que toi. L’atmosphère est détendue. Tout le monde veut se faire des amis et découvrir la ville. Bref, c’est parfait pour rencontrer des gens, échanger sur les cultures, se faire des amis, découvrir la ville en bonne compagnie, etc. Etre entouré de gens sympas est une condition de réussite pour ton expatriation….crois-moi!
– L’école est encadrée par des administrateurs et professeurs qui ont l’habitude (et l’envie!) de rencontrer des étrangers. Ils seront plus qu’ouverts à toutes tes questions et te donneront tout plein de conseils. Des conseils par de vrais locaux, ça n’a pas de prix!
– Les sorties organisées par l’école sont aussi un bon point si tu es trop timide pour aborder les élèves entre les cours.

J’ai finalisé décidé de suivre mes cours à l’Arena School of English.

La soirée Halloween

20161101_010632

Petite anecdote. Je suis arrivé un 30 Octobre en Irlande. Pas commencé les cours. Rien. Et le 31 est un jour férié en Irlande. Pas grand chose à faire à mon arrivée en fait… Et j’avais besoin de rentrer dans la dynamique. De rencontrer des gens. Tout de suite! Pour ne pas me laisser le temps de réfléchir. D’hésiter. D’avoir le p’tit coup de blues en pensant au fait que je suis tout seul dans un pays étranger sans famille et sans amis.
Halloween est une grande célébration qui dure plusieurs jours avec parades, déguisements, animations, etc.
L’école était toutefois super cool. Ils avaient réservé une partie d’un club en centre-ville. Et le club était franchement géant et super sympa. Totalement redécoré pour l’occasion. Je n’avais pourtant pas commencé les cours mais l’administrateur m’avait proposé de venir et de rencontrer mes futurs camarades de classe. Hyper cool! J’ai passé une bonne soirée! Totalement stressé au début. Mon 2e jour en Irlande. Je devais parler anglais toute la soirée alors que je ne bredouillais pas un mot… Et pourtant, c’était top. J’avais pris quelques accessoires vite fait et les avais mis dans ma valise. Il s’est avéré que ces accessoires ont fait un super costume. Le lendemain, beaucoup de personnes m’ont reconnu. C’était parfait pour engager les conversations (j’étais une personne très timide).
Je me suis forcé à sortir de ma zone de confort (c’était aussi le but de mon voyage à Dublin), et ça a payé! Alors vas-y, fonce!

Les cours d'anglais

Les cours dans cette école étaient un peu moyen au début. Après une évaluation par téléphone lorsque je me suis inscrit dans l’école, je fus directement affecté au niveau B2 (si ça ne te parle pas, je t’invite à consulter les niveaux Cambridge). Après seulement une semaine, assidu, bosseur et aimant les challenges, j’ai discuté avec un administrateur et ai accepté de passer au niveau C1. Ce fut un choc. Le nouvel enseignant était extrêmement rigoureux. La classe était d’un tout autre niveau aussi. J’en ai bavé. Au point de me demander si je devais pas repasser en B2 pendant un moment et progresser tranquillement. Mais je me suis accroché, j’ai bossé et j’ai finalement progressé à la vitesse de la lumière.
Les bonnes écoles, de mon point de vue, mélangent les exercices (oraux, écrits, grammaire, syntaxe, culture, etc.), et ne remplissent pas les groupes au-delà de 12 étudiants.
Il y a énormément d’écoles d’anglais à Dublin. Je ne vais pas toutes te les citer. Regarde chacune d’entre elles et contactent celles dont les formules te conviennent. C’est un véritable business dans la ville. Fais attention et demande des retours d’expérience d’anciens élèves plutôt que te fier aux prix (une école plus chère n’est pas forcément meilleure) et aux avis laissés sur Internet (beaucoup sont faux).

La relation avec la famille d'accueil

Ma famille d’accueil était partenaire de l’école d’anglais. L’école a tout géré. Je n’ai pas choisi ma famille ni eu aucune interaction avec elle avant d’arriver. Je n’ai loué la chambre que pour un mois car je souhaitais trouver un logement assez rapidement. Et puis, les hébergements gérés par l’intermédiaire de l’école coûtaient une fortune (un véritable business je te dis!).

Mon expérience fut très positive. Et je sais que j’ai eu de la chance de tomber sur cette famille. Tous les membres étaient très sympathiques et ouverts d’esprit, et aussi très autonome. Chacun vivait sa vie de son côté. Je pouvais être tranquille quand je le souhaitais et entretenir des conversations avec chacun quand l’envie de voir du monde me prenait. La maison était à 5 minutes à pied de l’école, dans un très bon état, grande, et dans un quartier en bordure du centre-ville (seulement à 15 minutes de marche). J’ai eu beaucoup de chance.
Ce n’est, malheureusement, pas toujours le cas. Certains de mes amis devaient payer un abonnement transport (et payer le même prix pour la chambre) parce qu’ils étaient très éloignés de l’école, et d’autres sont tombés sur un accueil un peu moyen…

Les possibilités d’hébergement sont différentes selon les écoles et les familles. Voici celles que j’ai le plus souvent trouvé:
– Location d’une chambre (celle que j’avais): tu loues juste la chambre et tu te débrouilles pour les repas. Tu achètes ta nourriture, etc. Tu es autonome!
– Chambre en pension complète: tu vis totalement avec la famille. Petit déjeuner, déjeuner et diner. Tous les jours. Donc si tu as envie de dormir un peu le matin, c’est raté. Si tu souhaites sortir avec les amis c’est un peu compliqué, etc. Tu peux bien évidemment sauter un repas mais préviens la famille (c’est quand même la moindre des choses) et ne t’attends pas non plus à un service à la carte. Tu ne seras pas servi à un autre horaire.
– Chambre en coloc: l’ensemble du logement est loué aux étudiants de l’école. Autonomie complète. J’ai tenté cette formule avec mon école mais les places sont prises d’assaut. Normal, c’est la plus cool.
– Chambre en résidence étudiante: certaines écoles grappillent les quelques chambres qui restent, mais c’est plutôt rare.

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.