Les RH à l’étranger

Je vais aborder ce sujet sous deux angles bien différent. Je m’adresse d’abord aux étudiants et professionnels RH souhaitant s’expatrier tout en restant dans leur cœur de métier. Et puis je m’adresse ensuite a ceux qui souhaitent avoir des informations sur le fonctionnement global des RH dans une autre culture, lorsque l’on a l’habitude de traiter avec les RH français.

[MAJ 01/06/2018] : 2e partie sur le recrutement uniquement pour le moment.

Tu es étudiant en RH et tu souhaites poursuivre tes études en RH a l’étranger ou tu réfléchis déjà à ton premier emploi à l’étranger, ou bien tu es déjà dans le monde des RH depuis quelques années et souhaite découvrir comment fonctionne nos confrères et tenter de faire partie de l’équipe?

Toutefois, tu te demandes si c’est possible. Est-ce une fonction qui s’exporte facilement? Un commercial ou un chef de cuisine exerce le même métier partout dans le monde. Mais qu’en est-il d’un professionnel RH, ou le droit local est l’essence même du rôle?

On peut légitimement se demander si notre diplôme et notre expérience seront reconnus, et pourra se vendre à l’étranger, puisque chaque pays possède son propre droit social.

Oh mais je te vois venir… “Grace au droit social Européen, il est pourtant simple de s’expatrier en Europe”. Pas-du-tout. Le droit social Européen ne prend pas en charge la totalité du droit local et couvre qu’une partie du sujet, notamment sur les relations entre les pays: le transfert de personnel, la protection des données,etc. Il ne faut pas oublier tout le reste: le système de paie, l’égalité professionnelle et la lutte contre la discrimination (ou son absence), les méthodes de recrutement, les types de contrat, la durée légale de travail, les statuts, les contre-pouvoirs et leur relation avec la Direction et les RH, etc.

Je vais aller droit au but. A compétence et expérience égale (ou même pas d’ailleurs), un Responsable RH préférera un candidat ayant déjà été formé au droit social local et aux bonnes pratiques du pays en question. Ce candidat sera plus rapidement opérationnel que toi, et l’entreprise ne déboursera pas autant de fonds dans la formation. Et puis, il y d’autres raisons également:

La crise RH n’existe pas qu’en France.
Certains pays adoptent une loi visant à privilégier l’embauche des nationaux plutôt que les étrangers.
Certains pays, voire même certaines cultures je dirais, encadrent les Ressources Humaines.

Rentrons en détail pour chaque raison.

La crise RH

Quand je parle de crise RH, j’évoque le fait qu’il y a davantage de candidats que de postes ouverts sur le marché en France.

Un peu d’histoire (très peu promis)… Les Ressources Humaines est une fonction qui fut créée tardivement au sein de l’entrepr…non non. Trêve de plaisanterie. Je ne vais pas te faire l’Histoire de la fonction RH. Toutefois, il y a quelques années, la France manquait de compétences et de ressources pour combler les postes. Les Universités et Ecoles de Commerce et de Gestion ont saisi l’opportunité, et ont créé de nombreuses formations, généralistes et spécialisées, pour combler ce manque. Le marché n’a pas suivi la même progression que le nombre de diplômés, et celui-ci est désormais saturé de candidats RH à la recherche d’un emploi. Notamment d’un CDI.

Et bien, ce phénomène existe aussi dans d’autres pays bien entendu. En arrivant sur le marche du travail d’un autre pays, tu pourras ainsi rapidement te rendre compte que tu n’es peut-être pas le seul à rechercher un job RH dans la même ville ou la même région.

Alors lorsque tu prends la décision de t’expatrier dans un pays, tente de te renseigner sur le marché actuel, cela peut aider grandement. Mais ce travail de recherche est évoqué dans une autre partie.

La réglementation sur l’embauche des travailleurs étrangers

Certains pays, je prends comme exemple le Canada, bloque l’embauche des travailleurs étrangers afin de conserver un taux de chômage relativement bas. Je ne dis pas que l’embauche est impossible mais les RH ne faisant pas partie des métiers pénuriques dans ce pays, l’entreprise souhaitant t’embaucher doit prouver auprès du gouvernement qu’elle n’a pas trouvé les compétences nécessaires auprès des candidats canadiens. Si cette preuve n’est pas apportée, l’entreprise devra s’acquitter d’une amende.

Ne vous sentez pas pousser des ailes, il y a peu de chance pour qu’une entreprise se pose la question de payer une amende lorsque vous n’êtes pas spécialisé dans le droit local, que vous ayez besoin d’un visa pour travailler, et que vous ne maîtrisez pas forcement la langue…

Je me suis rendu compte de cette loi, lors de mon dernier CDI en France. Je travaillais chez un grand groupe de restauration collective international. Je m’étais mis en contact avec la Directrice RH canadienne qui m’avait clairement expliqué cette loi et avait admise qu’il était même plus simple et moins coûteux d’engager un candidat externe et de le/la former aux outils internes et a la culture de l’entreprise, plutôt que de me faire venir.

L’encadrement des RH

Enfin, certains pays du monde et certaines cultures, adoptent une réglementation un peu particulière pour les RH. Je vais prendre l’exemple du monde anglo-saxon pour ce cas.

Reprenons ce que je t’ai raconté sur la crise RH et l’ouverture des formations RH en France. J’ai un avis un peu tranche sur la qualité de nos formations RH en France et de nos confrères qui n’ont jamais exercé dans un autre pays. Mais cet avis n’est pas forcement le plus positif, et constructif ici, alors inutile de l’évoquer en public (je suis totalement ouvert pour en débattre en privé). Mais disons simplement que n’importe quelle école a pu ouvrir une formation RH, sans réel contrôle sur le contenu ou les résultats. Les diplômés sortant de ces formations et écoles diverses n’arrivent pas tous sur le marché du travail avec les mêmes bagages. Et je m’arrête là.

Dans le monde anglo-saxon, les formations et les professionnels RH sont encadrés par une association professionnelle indépendante. Il s’agit du CIPD (Chartered Institute of Personnel and Development). Cet institut a pour objectif d’approuver et créer un contenu de qualité pour toutes les formations souhaitant être reconnu dans le domaine RH, et ainsi s’assurer que les professionnels RH sont tous correctement formes, sur la même structure.

Concrètement, lorsqu’un Responsable RH recrute son futur collaborateur, il pourra rapidement vérifier si son candidat est issu d’une formation approuvée. Ce manager saura exactement quelles sont les compétences de ce candidat si celui-ci indique avoir un certificat en droit social anglais de niveau 3 par exemple.

Le recrutement, différence entre les recruteurs français, irlandais et anglais.

Trouver un job à l’étranger, c’est aussi le but de l’expatriation. Si tu souhaites t’orienter vers un job dans un restaurant/hôtel/magasin, etc. Il est fort probable que tu sois directement appelé par le manager, non par un recruteur de métier.

Toutefois, si tu recherches un job dans un bureau ou très technique, tu peux alors passer via une agence de recrutement.

Dans cette partie, je souhaite souligner la grande différence dans le comportement observé entre les recruteurs en France, en Irlande et au Royaume-Uni.

Petite précision, mais qui a toute son importance. Au moment où j’écris cet article, ma comparaison se base uniquement sur mon expérience des recruteurs en France (principalement Paris), en Irlande (principalement Dublin) et au Royaume-Uni (Pays de Galles et Londres). La différence de comportement s’est observée notamment dans le contact avec les agences de recrutement. Je précise aussi que mes expériences se basent sur les agences avec lesquelles j’ai pu avoir un contact. Je ne connais pas tous les recruteurs dans ce monde 😃

La France

Pour la plupart du temps, les agences de recrutement recrutent lorsqu’elles signent un contrat de service avec une entreprise et sont alors autorisées a recruter pour les offres prévues par le contrat de service pour cette entreprise en particulier. Et, normalement, selon la loi, la totalité des offres présentent sur le site internet de chaque agence est réelle. C’est-à-dire qu’un poste est à pourvoir et que l’offre n’a pas pour but de constituer un vivier de candidats pour l’agence.

Si ton profil convient aux critères du poste, tu seras contacté par un consultant recrutement et c’est là que tu commences à rigoler. Les assistants/consultants se livrent pour la grande majorité à une série de questions classiques et banales juste pour voir si tu rentres dans les cases. Pas de vrai échange avec le recruteur, juste une préqualification “robotique”… Aucune valeur ne sera apportée à tes expériences, et ton enthousiasme ne sera même pas détecté. Ceci s’expliquant généralement par les quotas et objectifs fixés sur chaque recruteur (nombre d’appels, de cv qualifiés, d’envoi aux clients, par jour, par semaine, etc.). Les agences spécialisées sur des profils cadres expérimentés et profils très techniques, et rares, t’approcheront différemment. La qualification se devra d’être de qualité cette fois-ci.

Tu pourras également laisser ton CV dans leur base de données, et tu riras plus d’une fois lorsque les recruteurs t’appelleront pour te proposer un poste qui ne correspond absolument pas à ton niveau de compétences (ou a tes compétences tout court), ou à tes critères et attentes que tu as préalablement rempli sur ton profil dans cette fameuse base (oui bien sûr elle est accessible pour tous les recruteurs de cette agence! Ils sont censés la lire avant de t’appeler…).

L’Irlande

L’expérience est complètement différente. Et tu la découvres un peu à tes dépends. Tu vas faire un tour sur les grands moteurs de recherche d’emploi comme Indeed ou Monster, et tu découvres alors que 90% (et non je n’exagère pas du tout) des annonces sont répertoriées par des agences de recrutement.

Tu recherches du travail, tu vas donc postuler avec l’enthousiasme et l’espoir que ton cv amènera à un entretien. Splendide! Tu décroches même beaucoup d’appels, parfois même quelques minutes après avoir posté ton CV, et chaque agence te demande même un entretien…

Tu es curieux et poseras alors la question durant les entretiens, sur la quantité des offres délivrées par les agences. Et toutes te répondront qu’elles sont partenaires de certaines entreprises et qu’elles ont vu que ces entreprises recrutaient, ou anticipent un besoin en passant une fausse annonce (oui oui, elles vous l’avoueront car ce n’est pas illégal en Irlande).

Au final, seules quelques agences sont réellement partenaires entreprises implémentées en Irlande (il est courant de voir les services RH externalisés au sein des grands groupes, comme Microsoft par exemple. Parfois sur le recrutement par exemple, parfois sur l’ensemble des domaines RH). Celles-ci recruteront pour leurs clients ou pour leur propre service au sein de l’entreprise cliente.

Les autres agences (la grande majorité) rempliront leur base de données et enverront ton CV à leurs contacts, en espérant que le service RH trouve ton CV intéressant et paie l’agence pour obtenir tes coordonnées. Oui, c’est ainsi que tu apprendras à reconnaître les agences (je dirais 9/10) qui n’ont aucun partenariat et tentent juste leur chance auprès des services RH en “qualifiant” ton profil (en te demandant des infos par mail, lors d’un entretien tel, ou d’un entretien physique pour les plus sérieuses d’entre elles) et ainsi vendre ton CV en indiquant aux RH qu’elles effectuent des économies pour l’entreprise car le profil est déjà qualifié.

Ces agences te demanderont ton CV en format Word…pour effacer ton en-tête avec tes coordonnées et les remplacer par les coordonnées de l’agence. A partir du moment où elles te demandent ce document, tu peux tout de suite les calmer lorsqu’elles te promettent un job, qu’elles annoncent avoir un excellent réseau ou qu’elles te demandent (parfois avec insistance, à la limite de la menace d’ailleurs) de ne pas poser ton CV dans une autre agence. Ben oui, parce que lorsqu’une entreprise reçoit un CV de la part d’une agence, elle refuse les autres agences tout simplement. Elle a déjà reçu le CV une fois, pas besoin d’en faire une collection!

Autre fait rigolo, les agences ne se cassent pas la tête. Si une entreprise poste une offre, les agences vont tout simplement faire un copier/coller en supprimant le nom du recruteur et la société qui recrute, pour remplacer par leurs propres coordonnées. Ainsi, toutes les offres sont identiques! IDENTIQUES! Les “recruteurs” dans ces agences sont à 99% des commerciaux, et non des recruteurs, avec un degré de flemmardise plutôt incroyable (je n’exagère rien, je n’ai vraiment rencontré que quelques rares agences sérieuses avec qui j’ai pu avancer, et quelques très rares échanges de qualité avec de vrais recruteurs).

Et au bout d’un moment, si aucune entreprise ne poste d’offre RH, tu verras les agences réutiliser les mêmes annonces sans changer une seule lettre…

Enfin, le classique, les agences non spécialisée dans les RH t’appelleront aussi pour te proposer des postes nécessitant la langue française, comme des postes en call-centers, ou refileront carrément tes contacts à d’autres agences, sans te mettre au courant. Ceci devrait changer à partir du 25 Mai 2018, grâce à la nouvelle législation européenne sur la protection des données (GDPR).

Plus généralement, tu comprendras que l’Irlande connait une petite crise sur le marche du travail RH. Cela s’explique facilement. Google, Facebook et Amazon se sont installées il y a quelques années à Dublin. Et Apple à Cork. Par la suite, de nombreuses compagnies ont suivi afin de profiter des mêmes avantages (faibles taxes, main-d’oeuvre qualifiées européennes, etc.): Dropbox, Airbnb, et tous les sous-traitants et consultants également. L’Irlande a recruté massivement il y a quelques années, jusqu’en 2014-2015, d’après les recruteurs. Depuis, les RH sont en place, se sont expatriés en Irlande et y restent. Et prennent les jobs disponibles bien entendu. Il faut aussi prendre en compte les irlandais. Même si les entreprises mondiales vont rechercher des RH parlant les langues européennes, le deal de s’implanter en Irlande avec de gros avantages fiscaux, c’est de donner du travail aux irlandais. Tu ne seras pas prioritaire. Notamment en RH, ou les irlandais et anglais seront qualifiés avec un diplôme ou certification CIPD et pas toi. Je t’explique le CIPD un peu avant. Sois attentif, sacrebleu !

Tout ça pour te dire que les offres sont un peu plus rares (et pas aussi nombreuses que tu peux le penser lorsque tu as lu les commentaires de certains RH s’expatriant en Irlande – car c’était il y a quelques temps) et que tu ne seras sans doute pas le candidat privilégié.

Le Royaume-Uni

Pour le Royaume-Uni, les offres sont plus équilibrées (entreprises/agences). Tu trouveras le même souci que l’Irlande si tu cherches sur Londres (sachant que la grande majorité des offres se trouvent bien évidemment sur Londres). Tu retrouveras la mention “CIPD” dans les critères essentiels du candidat recherché bien évidemment. Sois rassuré si tu cherches sur Londres, le nombre d’offres proposé par des agences sont nombreuses, mais tu retrouveras les quelques mêmes agences. Et non des centaines de noms différents comme a Dublin. Et les offres proposées par les entreprises sont tout de même très nombreuses.

Sache qu’en Irlande et au Royaume-Uni, tout se fait rapidement. Pas besoin d’avoir 3 entretiens avec des managers différents et d’attendre 2 semaines pour avoir ton contrat. Tu peux très bien avoir un entretien et commencer le lendemain matin! Les anglo-saxons sont allergiques a la paperasse et a la bureaucratie. Ils s’en débarrasseront rapidement, et ont tendance à créer des process très courts.

Concernant les contrats, le CDI et le CDD existent bel et bien et se nomment respectivement le “permanent contract” et le “fixed-term contract”. Jusque là tout va bien. Je ne rentrerai pas dans les détails de tous les autres contrats (contrat zéro heure, etc.).

Tu pourras toutefois remarquer que les CDD sont très nombreux au Royaume-Uni, et de longue durée. Tu verras souvent des annonces recherchant des RH sur 9 a 12 mois. Vois cela comme une opportunité. Cela permet a l’entreprise de te tester sur un exercice complet. Et tu peux aussi décider de ne pas renouveler si tu ne te sens pas bien. Comme tu connais le système français, tu paniqueras en te disant que ton dossier logement sera rejeté car tu as un CDD. N’aie crainte! Le système anglo-saxon est mille fois mieux foutu, parce que la loi ne surprotège pas non plus les mauvais payeurs. Les agences et proprios te demanderont pas forcement ta fiche de paie (moins vrai pour Londres). Juste une référence et puis le tour est joué, tu as ton appart. Par contre, tu ne paies pas…tu dégages. Ton loyer, ta responsabilité! (ça peut faire un bon slogan tiens…).

Be First to Comment

    Leave a Reply

    Your email address will not be published.