la Bouffe

Non. Non. Et re-non. Tu ne t’empiffreras pas de gelée (Jelly) à tous les repas. Ni tous les jours… Perso, je trouve ça dégueu alors ça me va. Mais il m’a fallu plusieurs mois avant de goûter. Parce que tu n’en trouves pas partout. Et même dans le rayon des yaourts/desserts dans le supermarché, ben tu ne fais pas attention aux pauvres gelées qui ne sont absolument pas visibles. Et même les British n’en mangent presque plus. Aucune raison de s’inquiéter sur ça!

Oui, la bouffe est pas géniale (même eux le reconnaissent).
Mais je ne parle pas du restaurant bien sûr. Dans un resto, comme partout ailleurs, tu as un chef et tu peux trouver, selon l’endroit, des plats de très bonne qualité. Je te rappelle gentiment que l’un des chefs les plus renommés dans ce monde est British, Écossais même, et s’appelle Gordon Ramsay. Il a même ouvert des restos en France. Donc oui, les British peuvent faire de la bonne bouffe quand ils veulent.
Toutefois, il faut être honnête, et pragmatique. Quotidiennement, en faisant tes courses au supermarché, tu vas avoir le droit à de bonnes surprises… Mais à toi de voir ce qui compte pour toi, et tu iras dans le bon supermarché (je te donne les principaux).
Tu as les classiques: Lidl et Aldi. Le discount est présent partout en Europe. Tu connais sans doute le principe. Pas cher mais pas beaucoup de choix et un focus sur certains produits. Et des produits européens. Tu y trouveras du fromage français! Ne compte pas sur un fromager non plus, tu te contenteras de Président et Chavroux chez Lidl. Justin Bridoux pour le saucisson chez Aldi. Et la boulangerie Lidl est aussi de bonne qualité. Pain-fromage…tu connais le deal. Là au moins, peu de surprises si tu fais déjà tes courses chez le discount en France. Tu retrouveras beaucoup de produits communs.
L’hypermarché: Asda et Morrisson. Cela ressemble à nos Carrefour, Auchan, Leclerc, U, etc. Rien de différent. Des grands supermarchés en périphérie du centre-ville. Grands choix de produit, et c’est vraiment là que tu peux trouver tout le terroir British! Quelle surprise quand j’ai découvert qu’une allée entière était dédiée aux haricots! Et une moitie uniquement au bacon (qui est d’ailleurs majoritairement importé du Danemark!!). Une allée juste pour des gâteaux d’anniversaire chimiques que tu vois dans les films… Bref, vas-y c’est fun. J’y ai passé 3 heures avec mon collègue la 1ere fois. Je m’arrêtais tous les 2 pas. Le vin et autres alcools fort en canettes sont aussi une bonne surprise par exemple…
Le supermarché de proximité: Tesco et Sainsbury’s. Un peu le genre de nos U Express, Carrefour City, etc. Pas trop de choix et cher. Si tu vis à Londres, prépare ton porte-monnaie car il n’y a que ça.
Le supermarché haut de gamme: Waitrose. C’est l’équivalent de Monoprix. C’est cher. T’as des produits de qualité c’est vrai. Et c’est bon. Mais c’est super cher de ouf.

Exemple concret (encore une fois, mais ça parle): les pâtes séchées. Les noodles. Tu achètes ça au supermarché, plusieurs packs individuels. Bas prix. C’est pas l’extase dans ta bouche mais c’est pas mauvais et ça remplit l’estomac. Et bien au Royaume-Uni, ils réussissent à les louper dis donc. Tu sais pas comment. Je n’avais même pas acheté les noodles 1er prix en plus (et le 1er prix au UK est vraiment fait pour être malade…). Et bien je n’ai jamais mange de pâtes aussi dégueulasses de toute ma vie. Et l’odeur… Oui les noodles sentent un peu. Mais celles-ci étaient juste horrible. Et bien entendu, j’avais ces pâtes pour un déjeuner au bureau… Sympa pour les collègues, j’ai condamné le bureau! (oooh encore une transition rondement menée).

Oublie ta pause de 1h, 1h30 (ptête 2h mais faut vraiment que tu penses à bosser…sérieux), au resto ou à la cantoche, avec tes collègues, à parler boulot, politique, weekends, clubs échangistes…bref! Les British n’ont pas réellement de pause. La loi indique 30 minutes de pause et beaucoup d’entreprises n’en accordent pas une de plus. Même si les British vont de plus en plus à la cantine, c’est un peu difficile de se rendre à la cantine (ou à la sandwicherie du coin), de faire la queue (en bonne et due forme), de manger et de revenir à son bureau…en 30 minutes.
La pause déjeuner ressemblera alors le plus souvent à un sandwish ou plat préparé à la maison et prêt à être dégusté à midi. Et à son bureau aussi. Donc tu continues de bosser.
C’est une autre habitude, qui, je te l’accorde, est difficile de s’adapter pour un Français. Mais en même temps, s’ils ne prennent pas de réelle pause le midi, ça leur permet de partir plus tôt le soir (bim! Encore une transition de malade vers l’équilibre vie privée/vie pro si tu ne l’as pas encore lue).

Et sinon, la suite: Le Dîner.

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.