Choisir Sa Destination

Avoir envie de partir a l’étranger, changer de vie, voyager, rencontrer une nouvelle culture, parler une autre langue, faire des rencontres, c’est bien ! Mais encore faut-il savoir ou aller.

Tu as défini ta motivation (que j’aborde dans une différente partie), et tu es fin prêt a partir. Oui mais…as-tu choisi ta destination? Si, oui…t’es-tu réellement renseigne sur tous les aspects de ta vie qui vont être impacte par un tel changement? Ce pays choisi est-il fait pour toi, même si tu as très envie d’y aller?

Voyons ensemble comment choisir un pays (en tout cas selon mes recherches effectuées). Tu as entendu beaucoup de choses sur un pays en particulier et tu souhaites aussi vivre une parfaite aventure…oui mais voila, t’es-tu pose les bonnes questions selon ton mode de vie? En voici quelques unes qui te feront une idée des questions a se poser et qui peuvent t’aider a éliminer/se concentrer sur quelques pays : L’hygiène est-elle un élément très important de ton quotidien? Es-tu malade/souvent malade? Supportes-tu la chaleur? Ou les très faibles températures? Es-tu extrêmement sociable et apprécies-tu aller boire un verre en terrasse régulièrement? Es-tu plutôt solitaire? Parles-tu la langue (ou du moins quelques phrases)? Le travail est-il important pour toi? As-tu une phobie de certains animaux? Etc.

Je pense que tu as un peu deviné où je voulais en venir.

Surtout! Ne fais pas ta forte tête en te disant que l’aventure, c’est l’aventure et qu’il faut pimenter sa vie et prendre des risques! Je parle la d’une expatriation et non de prendre un congé sabbatique ou des vacances. Une expatriation est une installation/déménagement. Il ne sera pas aussi simple de repartir.

Si tu souhaites réussir ton expat’, je te conseille vivement de te poser un max de questions. Sinon, c’est la solution idéale pour te planter. En beauté. Méchamment. La chute. 😉

Voici une liste de questions (sans ordre particulier) que tu peux te poser et ainsi orienter tes recherches:

Es-tu proche de ta famille? De tes amis? Il est simple de prendre un Eurostar depuis Londres ou EasyJet (aucune pub dans cette phrase) depuis Bruxelles. Il l’est un peu moins (et plus cher) depuis Beijin avec escale a Doha…
Apprécies-tu la chaleur? Les faibles températures? Connais-tu tes limites? Partir en vacances une semaine en Egypte n’est pas la même chose que de vivre plusieurs mois sous le soleil brûlant. Cet exemple fonctionne également sur l’oppose si tu pensais habiter en Sibérie.
Apportes-tu une importance particulière a l’hygiène? Si oui, tu auras ta place au Japon par exemple, et tu éviteras certaines régions de l’Inde ou certains pays en Afrique (toujours des exemples bien sur).
Es-tu malade ou souvent malade? Dans ce cas, renseigne-toi sur les régimes de sante et la qualité des soins. (ou prend toi une excellente assurance internationale avec rapatriation si tu as les moyens).
Es-tu sociable et aimes-tu partager des bons moments entre amis autour d’un (plusieurs) verres? Bienvenue au Royaume-Uni et en Irlande ! Par contre, tu seras moins attire par les pays avec des lois strictes sur la consommation d’alcool. Regarde les pays ou la culture et la religion musulmane prédominent par exemple. La consommation d’alcool est toujours possible pour les expat’. Mais généralement entre expats… Pas top pour rencontrer les locaux.
Parles-tu la langue? Ou du moins sais-tu demander ton chemin ou t’orienter? Tu peux très bien partir sans parler un seul mot. Apprendre la langue est aussi un des challenges intéressants de l’expat’. Mais dans ce cas, demandes-toi si tu ne vas pas paniquer si tu n’arrives pas a communiquer.
As-tu une phobie de certains animaux? Dans ce cas, évite les pays en question! Je pense que l’Australie est le parfait exemple!
Le travail est-il important pour toi? Si l’environnement de travail te passe au-dessus très rapidement, evite les pays ou la culture du travail est tres importante et ou les 35h n’existent pas! Comme la Chine ou le Japon.
As-tu de l’argent de cote? Tu en auras besoin pour le demarrage. Evite de partir a l’autre bout du monde si tu n’as pas un plan pour t’accueillir ou une banque qui peut t’aider un peu en cas de galere.

Cette liste de questions est non exhaustive et sont des exemples de questions que tu peux te poser afin de te préparer. Je rappelle gentiment que les exemples de pays et de cultures que j’ai ajoute sont…des exemples! Je ne stigmatise ou ne fait aucun focus particulier. Et, bien évidemment, ce n’est que mon avis, que je n’ai pas la science infuse, et que tu n’es pas tenu d’approuver tout ce que je dis. Apres tout, c’est ton aventure!

Une astuce très utile pour l’expatriation réussie, c’est de partir en vacances dans le pays/région avant de s’y installer durablement. Cela te donne une idée de l’environnement de vie, la culture, les gens, etc.

Toutefois, je précise que ce n’est pas la parfaite solution bien évidemment. Prenons le cas du Canada par exemple. Tu seras très bien accueilli en tant que touriste, mais en tant qu’expat’ ce n’est pas la même chose. Il est fort probable qu’il soit aussi plus complique de se faire des amis! Les canadiens prennent leur temps avant de faire confiance et seront offusques si vous insistez pour aller boire un verre toutes les semaines.

Enfin, une solution a prendre avec des pincettes, c’est l’expérience partagée. C’est-a-dire de s’inspirer des expériences vécues par d’autres personnes (en lisant des blogs, commentaires, ou en discutant). Ces personnes vous feront un retour de leur expérience, qu’elle soit positive ou négative, et cela vous influencera surement.

Attention tout de même, et ce pour plusieurs raisons:

L’expérience vécue est une aventure unique et personnelle. Ce qui est arrive de bien, ou de mal, a une personne, ne vous arrivera peut-être pas. Ça dépend des événements bien sur. Je préfère rester vague et ne pas rentrer dans le détail parce que je pourrais évoquer un bien grand nombre de différents exemples…
La personne partageant son expérience n’est peut-être pas sincère. Cela reste un être humain. Certaines personnes peuvent raconter des mensonges par pure envie, d’autres pour cacher une vérité, enjoliver un fait, etc. Il arrive aussi que certaines mauvaises expériences soient tout simplement cachées car la personne l’a vécu comme un échec et a peur du regard des autres si elle l’avoue.
Les motivations sont peut-être différentes aussi. Peut-être que cette personne ne voulait pas s’expatrier. Que trouver un travail n’était pas important. Etc.
Tout ça pour te dire qu’il faut faire attention. Il n’est pas bon de vouloir s’expatrier en voulant copier une aventure d’une autre personne. La déception risque d’être forte. Bim la chute! La claque dans la tronche.

Et pour terminer cette section: Réussir Son Expatriation.

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.