Fraîchement marin

Last updated on août 26, 2020

Salut curieux lecteur!

Juste avant de démarrer, laisse-moi te préciser que ce que tu vas lire maintenant provient de mes pensées. C’est mon opinion. Et cela ne représente pas l’entreprise qui m’emploie. Ou tout autre société de croisière en général. Il s’agit juste de l’avis d’un tout nouveau marin 🙂

Ca y est. J’y suis. Sur un bateau de croisière. Quelle impression je dois l’admettre. Tu te rends au port et tu vois ce bateau. Ce navire. Je veux dire… C’est énorme! Un immeuble. Un grand immeuble. 2000 passagers. 900 membres d’équipage.

Je sais que je n’ai pas donné de nouvelles depuis un moment, mais je pense que tu te doutes que j’étais un chouille occupé, nan?! 😉
Avec 900 employés et seulement 1 RH… Et bien, je te donne un indice: tu es très occupé.

Les premiers jours sont très très très très durs pour tout nouveau membre d’équipage. Et je n’exagère pas. Promis. Selon d’où tu viens et où est le navire quand tu le rejoins, tu peux voyager à travers de nombreux fuseaux horaires avant d’arriver au navire.

Dans mon cas… 9 heures de décalage horaire. Pas mal hein! D’habitude, tu arrives la veille dans la ville où se situe ton navire. Tu restes dans un hôtel et un agent du port vient te chercher le lendemain matin. Et tu commences ainsi ton aventure.

Mais pas moi. J’ai quitté Paris pour Los Angeles pour 2 jours de formation intensive et j’ai ensuite rejoint mon navire au Mexique. Et j’ai démarré le travail immédiatement bien sûr.

Enfin bref… Comme je l’ai dit, les premiers jours sont très difficiles. Tu rejoins le navire et as besoin d’apprendre ton nouveau métier… Alors que tu t’actives à la tâche en même temps. Mais tu as aussi besoin d’apprendre le métier de ton équipe. La vie en mer. Le navire en lui-même. Tout en même temps.

Alors il y a beaucoup d’information, beaucoup de choses à apprendre… Et juste 24 heures dans une journée. Alors au début, tu quittes juste ta cabine dans la matinée, tu bosses et tu reviens dans la soirée et tu dors. Parce que tu es tellement épuisé.

Mais tu ne peux pas juste faire ça. Tu dois te forcer à rencontrer d’autres personnes. Parce que tu ne peux pas vivre et travailler sur un bateau de croisière en restant seul dans ton coin. Non. Hors de question. Impossible. Je vais te dire pourquoi tes camarades sont aussi important.

En fait, il s’agit juste d’un article « d’introduction ». J’ai tellement de choses à te raconter. Parce que tu me l’as demandé et que je souhaite partager toutes ces choses avec toi. Alors, je créerai un article pour chaque sujet. Particulièrement concernant la vie en mer. Pour les sujets RH, cela me prendra énoooooooooooormément de temps pour expliquer les différences avec les RH sur terre. Et je n’ai pas ce temps en ce moment. Regarde, j’ai commencé au début du mois et j’écris l’introduction seulement maintenant!

Dans les sujets que je te souhaite évoquer, il y a aura l’institution totale (regarde en ligne si tu veux te préparer 😉 ). Je te parlerai de la hiérarchie et des rangs. Des différents départements et comment ils fonctionnent. Les responsabilités des officiers. Les privilèges aussi. Les heures de repos, de travail. Et plein d’autres sujets. Tous très ciblés sur l’industrie de croisière. Toutefois, ça va être un défi étant donné qu’un article a traditionnellement besoin d’être court. Ce n’est pas une page web, comme je l’ai fait avec mes autres expériences d’expatriation.

Bref, c’est un défi. Un bien intéressant. Des gens questionnent déjà « est-ce que tu penses que se sera ta vie maintenant? Ta carrière? Est-ce que tu feras sur le long-terme? » Je ne sais pas. J’ai toujours besoin de m’adapter à cette nouvelle vie et ce nouveau travail. A ce stade, tu peux pas vraiment apprécier. Parce que trop à apprendre. Tu es toujours un peu perdu.

Mais le plus important… N’abandonne pas. Tous mes amis à bord m’ont répété les mêmes choses. Les premières semaines tu voudras démissionner. Pleurer. Abandonner. Tu penseras que tu ne peux pas le faire. C’est trop difficile. Tu n’es pas assez performant.

Ne. Baisse. Pas. Les. Bras.

Et les amis jouent un rôle vital. Ils t’encouragent. T’apportent du soutien. Donne des conseils!!!
L’amitié est tellement importante sur un navire de croisière. Mais je ne commencerai pas ce sujet maintenant. Cela mérite un article à lui tout seul.

Ok d’oki! Je te laisse aujourd’hui avec cette pensée: toujours se battre.

N’hésite pas à jeter un oeil sur Instagram (Away with your fairies) car j’y suis un peu plus actif (c’est plus rapide de publier une photo qu’un article de blog).

Je promets que je répondrai à toutes tes questions. Ajoute-les en commentaires en bas de cette page et je reviendrai vers toi très vite.

En ce moment, je voyage à travers le monde. En volant cette fois-ci. Pour rejoindre mon prochain navire. Un bien plus gros…!

Que la force soit avec toi.

Kevin

Depuis LaHaina, Hawaï, USA

Langages

Abonne toi pour recevoir tous les nouveaux articles !

Loading

L'auteur est un officier d'un navire de croisière et adore voyager autour du monde. Il a commencé son aventure en expatriation en 2016. Il est passionné par l'apprentissage de nouvelles cultures, par la cuisine locale et la bière (locale aussi!). *Avertissement: les opinions exprimées sont uniquement les miennes et n'expriment pas les points de vue ou les opinions de mon employeur actuel ou de mes anciens employeurs.*

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.