De Retour au Travail

Last updated on août 25, 2020

Tadaaaaam! Il est temps pour moi de retourner au travail! Enfin!

Mais alors, que s'est-il passé ces derniers mois?​

Je fus très chanceux que mon contrat se termine et d’avoir été rapatrié en Février, juste avant que bon nombre de gouvernements décident que les marins ne méritent pas de rentrer chez eux et créent de nombreux freins à leur rapatriement….

Je suis resté 4 mois à la maison. D’ordinaire, je ne suis chez moi que pendant 2 mois, pour mes vacances.
Je me sens vraiment chanceux d’avoir été chez moi pendant cette période de confinement et ne peux imaginer la peine endurée pour des milliers de marins, bloqués sur leur navire pendant des mois, sans la possibilité de communiquer avec leur famille tous les jours, d’être sur terre, etc. D’un autre côté, tu me diras que les marins ont vécu en paix sans avoir à penser à comment faire leurs courses quand tout le monde était tout simplement dérangé à vouloir acheter tout le PQ et toutes les pâtes… Je suppose que c’est bien le seul, et bien maigre, avantage du confinement sur un navire… Alors qu’ils s’inquiétaient à propos de leur famille, de leurs amis, de leur pays, espérant recevoir leur billet retour d’un jour à l’autre. Une vie bien angoissante si tu veux mon avis.

Sur terre, oui nous avions à nous inquiéter du fait de sortir, d’aller faire nos courses pour trouver un peu de nourriture, entouré de potentiels personnes contaminées; nous inquiéter de notre travail, des EPI (Equipements de Protection Individuelle), etc. Mais, au moins, nous communiquions avec notre famille et nos amis. Parfois même nous étions confinés avec eux (et c’est encore mieux d’ailleurs!).

Le rapatriement, un travail de titan

Les sociétés de croisière ont accompli un travail de fou en rapatriant leurs équipages, explorant toutes les solutions possibles, dépendant entièrement des décisions et politiques des gouvernements, aéroports, ports et compagnies aériennes. De nombreux marins sont désormais chez eux. Mais il en reste encore de nombreux membres d’équipage qui attendent leur voyage retour.

J’ai suivi ce boulot incroyable depuis chez moi, et c’était teeeeeellement frustrant. Je suis devenu RH pour aider et accompagner les employés. Je suis devenu RH à bord car il m’était impossible d’attendre dans une tour de verre, « élaborant des stratégies » sans avoir les employés devant moi… Je voulais accomplir des actions concrètes pour effectivement accompagner les salariés.
Alors, ne pas être présent pour l’équipage quand ils avaient réellement besoin de support fut vraiment frustrant pour moi.
Oui, bien sûr, j’aidais les salariés bloqués à la maison, répondant à leurs questions et leur donnant des nouvelles des navires. But ce n’était pas assez. Je voulais en faire plus, pour mes amis et ma famille en mer.

Le Voyage

Heureusement, ma société m’a appelé il y a quelques jours, me demandant si j’étais prêt à retourner au travail. Tu devines probablement quelle fut ma réponse, et quelles furent mes émotions, quand j’ai appris la nouvelle 😉

Alors comment renvoyer des marins sur leurs navires? Et bien, tout simplement de la même façon qu’on les rapatrie! Laisse-moi t’expliquer brièvement mon voyage:

– J’ai volé vers Londres depuis Paris à bord d’un vol commercial. Pas de quarantaine pour moi car le gouvernement britannique reconnaît les marins comme des travailleurs essentiels (bien joué le Royaume-Uni!).
– J’ai ensuite volé depuis Londres vers les Barbades, sur un vol charter, voyageant seulement avec mes collègues.
– J’ai pris un bus depuis le tarmac directement vers le navire. Pas de passage au terminal ni aux contrôles aux frontières.

Une fois arrivé au navire, encore une fois, tout était bien organisé. Nous ne restions pas dehors, nous ne restions pas aux contrôles de sécurité pour checker les bagages, etc.
Nous avons identifié nos bagages respectifs et laissé un membre d’équipage bien protégé s’occuper de les vérifier et de les envoyer dans notre chambre.
Un autre employé nous a donné une enveloppe contenant notre clé de chambre et toutes les instructions et équipement de quarantaine.
Les membres d’équipage nous ont escorté. Nous n’avions pas à toucher un quelconque bouton, dans aucun ascenseur. Nous ne pouvions nous perdre. Le process était parfait, tout est allé très vite.

Je suis désormais paré à passer 14 jours en isolation totale dans ma chambre. Petit-déjeuner, déjeuner et dîner sont directement apportés dans la chambre. On collecte devant la porte d’entrée et nous n’avons aucun contact avec un de nos collègues. Le centre médical nous appelle 2 fois par jour et nous demande de faire un rapport de notre température corporelle.

Les membres d’équipage sont absolument fantastiques avec nous. Le temps passe vite sur un navire. Je serai de sortie bien rapidement, pour sur!

Ils ont même pensé à nous donner quelques divertissements 😉

Je te reparle très bientôt. Prends soin de toi!

Disney drawings

En bonus, je te présente mon nouveau meilleur ami pour ces 2 prochaines semaines 😉

menu isolation cabin

Langages

  • English
  • Français

Abonne toi pour recevoir tous les nouveaux articles !

Loading

L'auteur est un officier d'un navire de croisière et adore voyager autour du monde. Il a commencé son aventure en expatriation en 2016. Il est passionné par l'apprentissage de nouvelles cultures, par la cuisine locale et la bière (locale aussi!). *Avertissement: les opinions exprimées sont uniquement les miennes et n'expriment pas les points de vue ou les opinions de mon employeur actuel ou de mes anciens employeurs.*

Soyez le premier à commenter

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.